Le saviez-vous ?

Goutte d'eau sur la surface de l'eau

Le saviez-vous ?

LLes cloisons végétales aident à diminuer la demande en air climatisé à l’intérieur des édifices tout en servant d’habitat naturel aux petits animaux de la faune urbaine. Ils aident également à purifier l’air et réduire l’impact qu’ont les îlots de chaleur urbains en créant des microclimats.

Le saviez-vous ?

Le niveau moyen de la mer risque d’augmenter d’une hauteur allant d’environ 15 à 90 centimètres d’ici l’an 2100. Cela entraînerait une augmentation des zones inondées des territoires côtiers ainsi que des îles et îlots de basse élévation. Il y a présentement 380 millions d’individus qui vivent sur les zones se trouvant à 10 mètres ou moins au-dessus du niveau de la mer.

Le saviez-vous ?

En 2009, pour la seule région de Montréal, 67 jours ont étés marqués par une atmosphère jugée de faible qualité. Pour le smog, 36 avertissements ont étés donnés. (Source : Réseau de surveillance de la qualité de l’air, bilan 2009.)

Le saviez-vous ?

Les habitants de la ville de Montréal sont les Canadiens qui utilisent le moins la voiture au pays. Seulement 29 % des Montréalaises et Montréalais résidant dans les 5 kilomètres à la ronde depuis le centre de la ville utilisaient une automobile pour leurs déplacements. (Source: Statistique Canada, Tendances sociales canadiennes, numéro 85, 2008).

Le saviez-vous ?

Les impacts de la mauvaise qualité de l’air sur la qualité de vie et la santé sont graves. L’augmentation de la température moyenne sur le territoire québécois risque d’avoir un effet sur la contamination de l’air, en particulier sur l’ozone, les particules qui sont en suspension et le niveau de concentration de pollen.

Le saviez-vous ?

Selon les chiffres de l’an 2000, presque 50% des piscines qui sont privées au pays étaient localisées dans la province de Québec.

Le saviez-vous ?

Une hausse de 2° ou plus dans la région sub-saharienne de l’Afrique pourrait exposer 6 000 000 de personnes à la famine, aux épidémies véhiculées par les mouches ou moustiques et aux pertes agricoles. Ces pertes se traduiraient en un déficit équivalent à plus de 25 milliards de dollars américains d’ici à l’an 2060.

Le saviez-vous ?

40 % de l’eau douce qui est renouvelable, dans notre province, provient du fleuve Saint-Laurent. Il fournit en eau 45 % de la population québécoise. (Source: Ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, 2003).

Le saviez-vous ?

Parmi les nombreux modes de transport, la voiture est celui qui produit plus de GES. Une voiture transportant un seul individu produit proportionnellement presque 9 fois plus de quantité de dioxyde de carbone qu’un autobus transportant 40 personnes. (Source: Ministère des Transports du Québec, 2000).

Le saviez-vous ?

Les toits verts aident à faire baisser la température moyenne des villes de 1 ou 2° Celsius, selon les chiffres avancés par Environnement Canada.

Le saviez-vous ?

Entre les années 1900 et 2010, 48 époques de sécheresse ont été recensées au Canada. Sur le territoire québécois, on parle de 5 périodes de sécheresse. On soupçonne que le réchauffement climatique augmente leur fréquence.

Le saviez-vous ?

D’après le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) il y aurait 95 % de chances que les présents changements climatiques aient étés causés par les humains.

Le saviez-vous ?

Il y a environ 380 millions d’individus qui vivent sur les territoires côtiers se trouvant à une élévation de 1000 centimètres ou moins au-dessus du niveau moyen des eaux de la mer. Ces personnes devront être relocalisées si les estimations quant à la hausse du niveau des eaux se concrétisent.

Le saviez-vous ?

Une énorme portion de la forêt amazonienne disparaîtrait suite à une hausse de la température moyenne de 2° Celsius. Les récifs coralliens seraient aussi en péril. Suivant le rythme présent, cela surviendrait vers 2060.

Le saviez-vous ?

Si le réchauffement estimé pour l’an 2100 et se situant entre 3 et 5° Celsius se concrétise, on prévoit que la région de contagion du paludisme s’élargirait jusqu’à toucher presque deux tiers de la population de la planète. De 50 à 80 millions de malades supplémentaires s’ajouteraient. Cette maladie touche présentement 500 millions de personnes.

Le saviez-vous ?

La température moyenne sur le continent Arctique a subi une hausse de près de deux fois celle de la normale mondiale au cours du siècle dernier. Les données captées par satellite à partir de 1978 démontrent que la superficie annuelle des glaces y recule d’environ 2,7 % toutes les tranches de dix ans.

Le saviez-vous ?

Le pays de la feuille d’érable n’abrite que 0,5 % des résidents de la Terre. Cela ne nous empêche pas d’émettre environ 2 % de l’ensemble des GES mondiaux, soit quatre fois plus que ne le justifie notre population. Le Canada est ainsi l’un des plus gros émetteurs de GES par habitant.

Le saviez-vous ?

Si le vaste glacier recouvrant les hautes terres du Groenland fondait, le niveau de la mer mondial s’élèverait d’environ 6 mètres.

Le saviez-vous ?

Les écarts excessifs de température en saisons hivernale et estivale sont responsables de plus de morts que les désastres naturels comme les ouragans, blizzards et inondations.

Le saviez-vous ?

92 % de l’énergie nécessaire au lavage des vêtements sert à chauffer l’eau. Seuls 8 % de cette énergie servent à actionner le mécanisme de la laveuse. En lavant son linge à l’eau froide (incluant le cycle de rinçage), on évite la production annuelle de 225 kilogrammes de CO2.

Le saviez-vous ?

IIl faut plus ou moins 200 ans afin qu’une molécule de dioxyde de carbone rejetée dans l’air se dissipe. La plupart des gaz à effet de serre prennent plusieurs années avant de se dissiper.