L'ours polaire est assis sur une banquise entourée d'eau dans laquelle flottent des déchets

Principes d’éducation en matière de réchauffement climatique

Voici les principes éducatifs qui ont connu le plus de succès parmi les stratégies mises à l’essai en 2012-2013 dans une dizaine d’écoles québécoises. Ces initiatives faisaient partie intégrante du projet Planif Action pour le climat, présenté par la Fondation Monique-Fitz-Back. Le tout a été financé par Fonds d’action québécois pour le développement durable et le programme Action-Climat du gouvernement québécois.

Préscolaire

Bouger, lire et partager l’enthousiasme !

MOTS CLÉS : initiative, passer à l’action, environnement, entrepreneuriat, espaces verts, nature, lectures, éducation, ateliers éducatifs, kiosques d’animation

NIVEAU VISÉ : Préscolaire et comité vert

DURÉE : dépend des ateliers. L’atelier Un arbre une vie a pris part durant toute l’année scolaire et a nécessité l’implication des élèves plusieurs fois durant l’année scolaire

RÉSUMÉ DE L’INITIATIVE : Ce projet a prouvé que c’est du domaine du possible de parler du réchauffement climatique avec les enfants d’âge préscolaire, en profitant notamment des éléments naturels.

Unir les élèves du préscolaire avec les enfants du comité vert ou de sixième année a été un grand facteur de succès de la démarche. En outre, durant le Salon des changements climatiques, les Olympiades environnementales et les Lectures animées des récréations. Cette activité inspirante met de l’avant l’esprit d’initiative des élèves.

Un arbre, deux peuples, trois pommes et quatre saisons

MOTS CLÉS : environnement, nature, milieu naturel, terroir, alimentation, nutrition, compostage, ateliers éducatifs, journées thématiques

CYNIVEAU VISÉ : Préscolaire

DURÉE : dépend des ateliers. L’atelier Un arbre une vie a lieu de l’automne au printemps et implique les élèves plusieurs fois durant l’année scolaire

RÉSUMÉ DE L’INITIATIVE : Cette seconde initiative d’enseignement sur le réchauffement climatique a été menée auprès d’élèves du niveau préscolaire. L’atelier Un arbre une vie représentait le cœur du projet, faisant participer les élèves sur toute la durée de l’année scolaire. Ceux-ci ont aussi eu la chance d’en apprendre plus sur les produits agricoles de saison via le partage d’une soupe de produits du terroir ou en partageant leurs trucs de préparation du fruit le plus populaire au Québec : la pomme.

Les élèves ont ensuite pu apprendre les jeux traditionnels Innus du Grand-Nord du Québec et, suite à ces journées thématiques, mieux connaître le fonctionnement de la consommation d’énergie en hiver. Il était beau de voir les étudiants de la région du Richelieu durant l’événement Une heure pour la Terre.

Deuxième et Troisième cycles

Spécialistes du réchauffement climatique en formation et en action

MOTS CLÉS : initiative, environnement, entrepreneuriat, innovation, art, déchets, pollution, transport, véhicules, énergie, ateliers éducatifs, semaines thématiques

NIVEAUX VISÉS : deuxième et troisième cycles (3e à 5e année du primaire)

DURÉE : variante avec le choix d’animation de l’enseignant pour les différents ateliers (thématiques allant d’une à quatre semaines)

RÉSUMÉ DE L’INITIATIVE : Le réchauffement planétaire n’est pas seulement un sujet scientifique. Les domaines artistique et entrepreneurial sont d’autres avenues propices pour parler de cet enjeu avec les étudiants. L’histoire des « Brigades anti-pollution » et les groupes de spécialistes du programme « Ça chauffe en GES ! » le prouvent.

Dans la même école, de nombreuses semaines-concept ont eu lieu pour lancer le défi autant aux étudiants qu’aux professeurs de faire le tri du compost, préparer des collations sans produire de déchets, utiliser l’électricité de manière efficace et responsable ainsi que de marcher comme mode de transport bon pour la santé et libre de pollution.

Le cabinet des curiosités des changements climatiques !

MOTS CLÉS : nutrition, nourriture, alimentation, modes de transport, sources d’énergie

NIVEAUX VISÉS : deuxième et troisième cycles (4e/5e et 6e année)

DURÉE : différente selon la quantité d’ateliers choisis. Pouvant durer toute l’année

RÉSUMÉ DE L’INITIATIVE : Accorder enseignement et réchauffement planétaire, savoir-faire et gourmandise. Cette expérience, c’est l’histoire de plusieurs ateliers dans lesquels les étudiants ont analysé les achats de nourriture, fait la cuisine pour partager leurs créations de recettes de saison, le tout résumé en un livre de recettes.

Les modes de transport, les ordures et l’énergie sont des sujets qui ont également été couverts par les étudiants durant la démarche, en plus d’être présent dans le cabinet des curiosités. En cours d’année scolaire, une corde à linge décorée ou encore des collants apposés près de la porte servaient d’aide-mémoire aux étudiants pour poursuivre dans leurs mesures pour la réduction des GES.

Deuxième année du premier cycle secondaire

Les défis en énergie de ma municipalité, ce sont aussi les miens !

MOTS CLÉS : environnement, passer à l’action, énergies renouvelables, transition, énergies non renouvelables, enjeux régionaux, ville, municipalité, enjeux municipaux, responsabilité, engagement

NIVEAUX VISÉS : deuxième année du premier cycle secondaire

DURÉE : environ 7 cours

RÉSUMÉ DE L’INITIATIVE : La mise en situation pour l’apprentissage (acronyme S.A.) donne l’occasion d’aborder les concepts et procédés scientifiques au cœur du programme en sciences et technologies à travers 7 kiosques d’expériences sur l’énergie. Après chaque activité, les étudiants se questionnent sur la teneur renouvelable de chaque énergie et sur ses usages possibles.

Au cours de la situation d’apprentissage, les étudiants sont immergés dans la vie de la municipalité imaginaire de Colvert, dans le rôle de citoyens préoccupés par leur propre consommation en énergie et la consommation globale de leur municipalité. Après avoir acquis une compréhension plus étendue du procédé de transformation de diverses énergies et de l’impact de cette transformation sur le réchauffement climatique, ils devront faire des recommandations à leur municipalité afin de promouvoir une meilleure efficacité dans sa consommation en énergie.

La situation d’apprentissage oriente les étudiants afin d’étudier les enjeux environnementaux pour ensuite passer à l’action et choisir les mesures qu’ils prendront pour réduire les GES.

Secteur Accueil des immigrants et nouveaux résidents

Le réchauffement climatique sur la planète

MOTS CLÉS : partage interculturel, désastres, inondation, tremblement de terre, sécheresse, catastrophes naturelles, environnement, nature, alimentation, nourriture, sécurité alimentaire

NIVEAUX VISÉS : immigrants et nouveaux résidents de niveau secondaire

DURÉE: peut varier

RÉSUMÉ DE L’INITIATIVE : Le réchauffement global n’est pas une question culturelle ni nationale. Il sévit en tous lieux. Ce programme scolaire vise à présenter la manière dont ce défi a été utilisé pour aborder le problème du réchauffement planétaire dans une classe secondaire composée nouveaux arrivants, au sein d’une école de Montréal.

Tout en apprenant la langue française et en faisant connaissance avec les us et coutumes québécoises, les jeunes, qui sont tous âgés entre 12 et 17 ans, ont étés rendus sensibles aux causes ainsi qu’aux impacts du réchauffement climatique chez nous et partout sur Terre. De nombreux ateliers en milieu naturel sur l’île de Montréal et la région métropolitaine ont servi à leur éducation des mesures de réduction et d’adaptation au défi.

Partenaire financier

Le programme Action-Climat du gouvernement Québécois et le Fonds d’action québécois pour le développement durable ont donné vie au programme Planif’Action pour le climat.