Les concentrations de gaz à effet de serre ont atteint des record en 2018

Les principaux gaz à effet de serre (GES) à l’origine du réchauffement climatique ont franchi de nouveaux records de concentration en 2018, et « aucun signe de ralentissement » n’est visible, s’est alarmée lundi l’ONU.

Ce cri d’alarme est lancé à quelques jours de la réunion annuelle de l’ONU sur la lutte contre le changement climatique, la COP25, qui se tiendra du 2 au 13 décembre à Madrid.

Pour en savoir davantage lire LeDevoir.com. Lien externe 

Une initiative de

Fondation Monique Fizt Back

Partenaires

Gouvernement du Québec Fonds vert du Québec